Une stratégie de contenus rédactionnels, ça ne s’improvise pas !

Une stratégie de contenus rédactionnels, ça ne s’improvise pas !


▶ Adopter une bonne stratégie de contenu rédactionnel est indispensable à tout retailer ou entreprise souhaitant communiquer efficacement. Pourquoi cela ?

📈 Tout d’abord pour engager sa cible ou instaurer une conversation avec elle.

📈 Ensuite, un contenu élaboré dès le début pour le web et donc optimisé SEO, permet d’être mieux référencé et de toucher efficacement les cibles grâce à des messages qui répondent le plus précisément possible à leur requête sur les moteurs de recherche.

Certes le référencement naturel est très important mais il doit aussi être adossé à du fond. Rédiger pour les bots c’est bien, rédiger pour vos clients qui eux sont humains 😜, c’est mieux.

D’ailleurs l’algorithme de Google prend de plus en plus en compte ce dernier point dans son ranking de pages. Mais ceci est une autre histoire…

On le sait, aujourd’hui le consommateur n’accepte d’être sollicité que si l’offre qu’on lui propose est vraiment pertinente pour lui. L’heure est bien à l’hyper personnalisation et la contextualisation de l’offre.

En plus, une bonne stratégie de contenu rédactionnel permet une homogénéité entre tous les supports de communication sur le long terme, ce qui rend d’autant plus cohérent et donc audible, le discours de l’enseigne ou la marque.


Faites le point sur vos objectifs

La définition de vos objectifs de communication fait partie bien entendu du travail à mener en amont.
Sans ces objectifs, vous aurez bien du mal à suivre une ligne directrice, pourtant nécessaire à la cohérence de votre communication.

Les questions à vous poser sont alors les suivantes :

🔴 souhaitez-vous amener du trafic sur votre site internet❓

🔴 favoriser l’acte d’achat ❓

🔴 améliorer votre notoriété ❓

🔴 ou simplement informer vos clients… ❓

Par exemple, une stratégie d’inbound marketing sera bien différente d’une opération promotionnelle (que certains nomment encore marketing « à la papa » 😅) visant à augmenter les ventes immédiatement.
C’est à partir de ces questions préalables que vous pourrez bâtir votre stratégie éditoriale.


Pour qui ?

La 2e étape et non des moindres est la prise en compte de votre cible. Posez-vous les questions « Quels sont  ses besoins ? », « quelles sont ses attentes ?? »

Car n’oubliez jamais que c’est pour elle que vous allez mettre en place votre stratégie et les messages qui vont en découler. Le mot d’ordre ici est EMPATHIE !

Un bon truc pour cela, mettez-vous à la place de la personne à qui vous vous adressez.
A cette étape il est intéressant, voire nécessaire, de définir des personas.

4 ou 5 selon la typologie de votre fichier.
Dès-lors décrivez avec un maximum de précisions les caractéristiques de ces personas :

✅ leurs goûts,

✅ leur appartenance sociale

✅ leurs comportements d’achat

✅ leurs habitudes

✅ leurs défauts

✅ leurs besoins et attentes…

Cela vous aidera à adopter un langage adapté et optimisera la compréhension de votre discours auprès de vos cibles.


Le ton, le nerf de votre discours

La 3e étape dans l’élaboration de votre stratégie de contenu rédactionnel est la définition du ton que vous allez donner à vos messages. Celui-ci doit être homogène à travers tous les supports de communication.

Bien entendu, vous ne vous exprimerez pas de la même manière sur Twitter que sur LinkedIn ou qu’à travers votre newsletter ou encore sur votre site. Chaque réseau social a ses « normes », ses habitudes et si vous souhaitez être le plus performant, le mieux est encore de les respecter 😉 .

Le ton doit être lui aussi contextualisé : humoristique, sérieux, joyeux… peu importe le parti pris de départ : l’important est que votre audience retrouve la spécificité du ton employé par votre marque d’un tweet à l’autre ou d’une publication LinkedIn à l’autre. Encore une fois, la cohérence est de mise.

Un ton efficace doit également s’adapter au public visé. Vous ne communiquerez pas de la même façon en BtoB que vous le feriez en BtoC.
Les mots justes et la manière de les amener dans votre discours doivent être précis et cohérents avec les attentes de votre cible.

Une fois vos cibles clairement identifiées et étudiées, l’ambiance choisie grâce à un ton adapté, il convient de formaliser ce qui est permis de dire et ce qui ne l’est pas. Le politiquement correct si vous préférerez 😉

C’est le moment de vous atteler à être parfaitement compris et de ne pas heurter votre audience ou être en décalage avec elle.

Car le but – ne l’oublions pas – est de fédérer vos clients autour de votre enseigne ou de votre marque. Et cela, à la seule force des mots ! Si vous avez décidé d’être clivant par un discours volontairement 🤜 punchy ou provoc 🤛, pas de problème : vous en choquerez certains au passage c’est inévitable, mais d’autres vous adorerons (si, si) pour cela également. Et c’est ce dernier point qui est sans doute le plus intéressant.

On ne peut pas plaire à tout le monde. C’est comme la glace à la vanille : si on trouve beaucoup de gens pour l’apprécier, il y en a très peu qui l’adorent. Alors que pour la glace à la pistache, c’est le contraire 😉

Alors n’ayez pas peur d’être une glace à la pistache ! 🍦

En bref, le ton de vos contenus doit clairement expliquer qui parle à qui et établir un rapport de proximité entre vous et vos clients.
Mais le ton se veut également garant d’un bon rythme pour éviter toute lassitude ou monotonie.

Soyez captivant du début à la fin !
Pour cela il est important de faire ressortir les traits de personnalité de votre marque, ses aspérités, car vous êtes tout sauf lisse ! Enfin, on ne vous le dira jamais assez, soyez au-th-en-ti-que.


Il était une fois… votre marque 🌈🦄

Le contenu rédactionnel, quel que soit le support doit toujours s’appuyer sur une histoire. Il ne s’agit pas de conter des fables à vos client mais d’instaurer une cohérence entre les propos et les supports.

L’histoire va permettre de faire le lien entre l’essence de votre marque – son ADN – et les attentes de votre cible.

Il est important d’immerger votre cible et de l’embarquer dans votre univers pour créer ainsi une connexion émotionnelle.

On sait que ce qui différencie (pour le moment encore) les hommes des bots, demeure les émotions .

Alors allez sur ce terrain.

⚠Attention toutefois à ne pas tomber dans la fabulation. L’histoire mise en scène se veut agréable et donc sincère, elle ne doit en aucun cas tromper la cible ou lui donner l’impression qu’on se joue d’elle.

Mentir ou décevoir c’est s’exposer à un rejet total de la part de la cible.


Un investissement à long terme 📆📆📆

Enfin, une stratégie de contenu rédactionnel efficace est une stratégie à long terme.

Il ne s’agit pas d’écrire une fois de temps en temps à sa cible. Il faut se rappeler régulièrement à son bon souvenir, la fédérer, susciter son intérêt en lui offrant des contenus de qualité et susceptibles de l’intéresser.

On le sait, et c’est d’autant plus vrai à l’ère du digital, les consommateurs ont tendance à se lasser rapidement et sont à la recherche de proximité avec la marque.

Ainsi on constate que les marques préférées des français sont celles qui se montrent proches d’eux, notamment sur le web et les réseaux sociaux. Des marques telles que Monoprix, Oasis, Michel et Augustin, ont réussi à gagner leurs “cœur de cibles” en délivrant des contenus originaux, réguliers et personnalisés.


 

En terme de récurrence il est bon d’adresser une newsletter une à deux fois par mois, en plus de votre plan de campagne mailing et des publications sur les réseaux sociaux.

Alors à vos stylos ! ✒✒✒

Copywriter Pro depuis 2000, je donne à vos pages de ventes, vos mailings, E-mailings et argumentaires produits une « puissance de feu » qui décoiffe ! Ma seule préoccupation ? Vos performances. Mon vrai plaisir ? Voir vos ventes décoller et votre CA s’envoler. Les mots bleus ? Non. Juste les mots qui rendent vos ventes heureuses 😉

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager !


No Comments

Post A Comment